Sports & Loisirs

Les règles de sécurités essentielles pour une randonnée en montagne

Une randonnée en montagne ne s’improvise pas. La Nature étant reine, elle peut réserver quelques mauvaises surprises. Il est donc essentiel d’observer certaines règles de sécurité essentielles et entreprendre un parcours dénué d’accidents.

Avoir les bons équipements

La première règle avant de partir en randonnée consiste à vous équiper correctement. Et cela commence par les chaussures. Il n’est pas question de partir à l’assaut des montagnes avec des chaussures de ville ou des sandales. Optez pour des chaussures trail qui protègent contre les entorses et déconvenues plantaires. Côté vestimentaire, préférez les vêtements voyants aux couleurs vives. Exit donc le kaki et autre ton sombre et place au jaune, à l’orange ou au rouge. Cette règle vaut encore plus si vous envisagez de faire des randonnées dans des zones de chasse. De plus, les couleurs vives permettent aux secours de vous repérer plus vite en cas de problèmes. Dans votre sac à dos, prévoyez une gourde d’eau, des aliments (à adapter en fonction de la durée de la randonnée), un polaire, un coupe-vent, une carte IGN, un sifflet, un téléphone, une couverture de survie, une boussole et l’incontournable trousse de secours.

Préparer l’itinéraire

Pour connaître le balisage des sentiers et ne pas vous égarer dans les montagnes, vous devez minutieusement préparer votre randonnée. En principe, vous trouverez les plans auprès des offices du tourisme. Mais il est préférable de vous procurer une carte IGN ou une application disponible sur smartphone qui détaille chaque itinéraire. Elle est réalisée au 1/125 000ème et permet d’avoir une idée plus précise des temps de parcours, des dénivelés, des arrêts possibles pour piquer une petite tête dans la rivière… Normalement, il est disponible dans les kiosques à presse, les stations-services ou dans les librairies au rayon voyage. Côté durée, sachez que 4 à 5 km équivaut à une heure de marche. Il faudra prévoir une heure en descente pour 400 à 450 m de dénivelé et la même durée en montée pour 300 à 350 de dénivelé.

Attention aux conditions climatiques

Même si vous avez vérifié la météo avant de partir, les orages restent fréquents en montagne. Coups de vent, pluie, grêle, baisse de température… les conditions deviennent extrêmes. Pour éviter les accidents, vous devez éloigner les pièces métalliques, descendre vite si vous êtes sur une crête, ne pas vous cacher sous les rochers ou les arbres isolés, ni vous asseoir par terre. Vous devez vous isoler au maximum du sol en utilisant par exemple un sac de couchage.

Échapper aux accidents et blessures

Au moment du périple, maintenez toujours votre concentration même si vous êtes presque arrivé. Un accident est si vite arrivé. Une seconde d’inattention suffit pour trébucher, glisser ou se faire une foulure à la cheville. Il est recommandé de faire des pauses assez régulièrement et de marcher d’un pas assuré. Testez toujours la fiabilité des rochers et pierres sur lesquels vous vous appuyez. À noter qu’il est déconseillé d’entreprendre une randonnée tout seul, car en cas d’accident, vous serez livré à vous-même. Au pire, prévenez vos proches ou l’hôtel dans lequel vous logez de votre itinéraire précis.